Avoir une sexualité épanouie en gardant ses poils

Avoir une sexualité épanouie en gardant ses poils

Raser ou s’épiler les poils pubiens est devenu tendance aujourd’hui. De nombreuses femmes élaguent leur sexe pour faire plaisir à leur partenaire mais pensez-vous que votre sexualité sera plus forte en enlevant vos poils ? Et que votre partenaire aime vraiment quand vous tondez votre gazon ? Une enquête en ligne a révélé que 62% des hommes préféreraient les poils pubiens sauvages et naturels. Pourquoi ? La raison est que si nous avons des poils à cet endroit ce n’est pas pour rien. En effet, les poils pubiens seraient aphrodisiaques et joueraient un rôle majeur dans une sexualité épanouie.

Les poils pubiens augmentent l’excitation

Le poil est une structure complexe qui apparaît au cours de l’évolution avec l’émergence des mammifères sur notre planète. Il est la cible des hormones, principalement des androgènes. Lorsqu’il est très épais, comme les cheveux, il a une fonction de défense mécanique mais aussi contre les excursions thermiques.

Le follicule pileux est aussi un véritable organe sensoriel, entouré en l’état de structures nerveuses dédiées à la lecture de stimuli tactiles. Le sexe, l’excitation, est une chose de tête, mais extrêmement dépendante du toucher. Le poil est justement un levier amplificateur, précisément à cause du réseau nerveux petit mais très actif qui l’entoure et qui transmet des signaux tactiles au cerveau. Alors les poils, dans ce cas, on peut les considérer comme des alliés pour atteindre l’orgasme!

De plus, le pilitium axillaire, comme le pilitium pubien , propage la sueur dite apocrine, qui contient des phéromones, ou des substances qui attirent le partenaire, tout comme cela se produit chez les animaux, mais nous ne le réalisons pas.

L’odeur du partenaire est un élément d’une importance fondamentale dans le jeu de l’attraction sexuelle

Ne me dites pas que vous n’avez jamais senti un de ses vêtements, sans ressentir immédiatement une sensation de plaisir! Donc aussi dans ce cas, les poils devraient être de notre côté en nous aidant à produire l’odeur du sexe.

Le poil renvoie au côté pulsion de la sexualité : il représente la dimension animale du sexe, la dimension débridée et bestiale, en particulier la dimension féminine. Une sexualité presque dangereuse, avec un aspect animal et bestial, dévorant le sexe masculin et impossible à contenir. Dans ce contexte, il est presque facile de voir l’épilation comme une sorte de tentative d’apprivoiser la sexualité d’une femme, afin de la rendre inoffensive pour les hommes et les femmes eux-mêmes. Bien que des photos de nus soient montrées au fil des ans, les poils pubiens ne sont jamais présents, de manière à rendre le sexe tolérable, car en épilant les poils, c’est comme si l’on se désexualisait, revenant à une innocence enfantine.

Les poils pubiens, une mode qui revient pour une sexualité épanouie

Le noyau dur des aspirantes Lolitas du pubis prépubère résiste, mais de plus en plus les influenceuses, les chanteuses, les actrices affichent des aisselles nature, et même une ombre de moustache à la Frida Kahlo. Le message politique est clair et a une valeur trop provocante. Quoi qu’il en soit, les poils sont tout sauf un élément de fond de notre image sexuelle, à la fois quand ils sont là, quand ils ne sont pas là et quand ils étaient là. Les poils dépendent des hormones, représentent l’action de celles-ci, sont associées à des phéromones réelles ou imaginaires qui de toute façon attirent ou repoussent, participent activement au dimorphisme sexuel et à l’image de genre ainsi qu’à la physiologie de la sexualité elle-même. C’est pourquoi les poils sont des organes sexuels. À tous les effets.

Le vrai homme aime les poils

Votre sexualité avec votre partenaire deviendra plus sensuelle et vous serez plus épanouie avec vos poils pubiens. Pourquoi ? Parce que d’une les hommes aiment les poils et parce que le sexe le plus sain est direct, sans scrupules, brutal et primitif, total, sanguinaire et « sans instruction ». Le meilleur sexe nous réduit à la peau et au souffle, à l’instinct et à la sueur, nous rapproche très étroitement des animaux, détruit la conscience et la rationalité. C’est plus empathique qu’esthétique. Et un vrai mâle, face au plus succulent de nos sillons ne peut penser qu’à notre plaisir, à travers lequel sublimer son excitation. Et il devrait payer peu attention à quel point notre pubis est hirsute, se souciant beaucoup plus de la participation que notre corps manifeste face aux sollicitations qu’il nous donne.

Donc Mesdames, vous l’aurez compris, les poils pubiens excitent les hommes et rendra donc votre sexualité plus épanouie. A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *