Tester la gorge profonde : le guide

Les fantasmes érotiques se déclinent en des pratiques sexuelles diverses et variées. Parmi ces pratiques figure le sexe oral. Il ne se limite pas à des gestes de vas-et-viens de la verge à l’intérieur de l’orifice supérieur. Le sexe oral a évolué et donné naissance à une nouvelle pratique : la gorge profonde, dont voici le guide.

Les pré-requis de la gorge profonde

Pour réussir la gorge profonde, il faut avant tout s’entraîner. L’entraînement permet de surmonter les difficultés liées à la pratique, dont la détente notamment. En effet, il est important de se détendre et de détendre ses muscles lors de cette activité sexuelle. Cela permet d’anticiper les situations telles que la gorge qui se referme ou les haut-le-cœur au moment où le gland passe la glotte.

Grâce à l’entraînement, il devient plus facile de gérer les sensations d’étouffement. En effet, la gorge profonde peut parfois empêcher de respirer aussi bien par la bouche que par les narines. Ce problème s’explique par le fait que l’épiglotte bloque automatiquement la respiration lorsqu’un objet se coince dans le pharynx. Il s’agit d’un réflexe de l’organisme, et la même chose se produit lorsque la verge de votre partenaire se bloque dans le pharynx. Il n’est pas évident que vous réussissiez la gorge profonde du premier coup. Vous devez vous montrer patiente et vous adonner à la pratique.

Les techniques pour réussir la gorge profonde

La gorge profonde est un acte sexuel difficile. Pour la réussir, vous devez en maîtriser les techniques.

Ouvrir grandement la bouche

À l’entame d’une gorge profonde, vous devez ouvrir grand la bouche et tirer la langue. Cela permettra à la gorge de s’ouvrir. Toutefois, évitez de mettre une tension extrême lors de l’ouverture, au risque de vous décrocher la mâchoire. Ne vous forcez pas non plus à tirer exagérément la langue. Vous pourriez obtenir l’effet inverse.

Garder le contrôle de la partie

Le plus gros travail lors d’une gorge profonde repose sur les épaules de la personne qui suce. Elle prend délicatement en bouche le sexe de son partenaire et le fait descendre dans sa gorge. Toutefois, prenez préalablement la peine de lubrifier la verge. Cela lui permettra de glisser plus facilement. Toutefois, ne vous forcez à prendre son sexe en entier du premier coup. Cela pourrait vous obliger à le laisser plusieurs minutes durant au fond de la gorge. Il s’agit d’une tentative risquée, qui pourrait vous causer des lésions.

Avalez progressivement

La prise en bouche de son sexe doit se faire à votre rythme. À la moindre sensation désagréable, vous devez vous rétracter un moment pour respirer. Vous pourrez reprendre après une petite pause.

Progressivement, vous constaterez que vous prenez le sexe plus en profondeur. De plus, vous sentirez de moins en moins la sensation de haut-le-cœur. Votre gorge commencera à s’habituer, mettant ainsi votre cerveau en confiance.

L’amusement avant tout

N’oubliez pas que le sexe est avant tout un jeu. Alors, pour avoir une parfaite maîtrise de la gorge profonde, oubliez le côté technique. Focalisez-vous plutôt sur son aspect distractif. Par ailleurs, vous pouvez parfois alterner entre pipe classique et quelques jeux classiques avec la bouche.

Le sexe se réinvente chaque jour, donnant naissance à de nouvelles pratiques sexuelles. La gorge profonde est un exemple. Loin d’être une pratique d’amateur, elle nécessite de l’entraînement et la prise de quelques précautions.

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *